Rechercher
  • Laure

Le slow motion: pourquoi ce n'est pas si évident?

Beaucoup de nos clients s'étonnent du fait que l'on ne peut pas ralentir d'images en post-production, sans l'avoir prévu lors du tournage.


Même les smartphones récents proposent des vidéos au ralenti, alors pourquoi en tournage professionnel, on ne peut pas ralentir toutes les images ?

Pour pouvoir ralentir une vidéo, il faut presque impérativement avoir tourné les images avec des caméras spéciales, qui possèdent l’option « slowmotion ». « Presque », parce que, sans cette option, c’est possible, mais beaucoup moins bien !

En vitesse normale, les vidéos sont tournées en 25 images par seconde (c’est la norme sur la plupart des caméras en France).

Lorsque vous souhaitez ralentir un passage d’une vidéo, le nombre d’images par seconde peut monter jusqu’à 1000 images par seconde.

Si vous essayez de ralentir une vidéo qui a été tournée à 25 images par seconde, les images risquent d’être saccadées, et donc la vidéo ne sera pas de bonne qualité.

Plus vous aurez une caméra performante, plus nette sera la qualité d’image diffusée.

Un autre problème engendré par la captation en slowmotion, c’est l’espace de stockage. Plus le nombre d’images par seconde est grand, plus l’espace de stockage sera important. Il faut donc essayer de ne pas tourner trop d’images en slow motion, au risque de vous retrouver avec un projet inexploitable car trop lourd.

Voilà pourquoi insérer des images en slow motion dans une vidéo, ce n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît !

0 vue
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Vimeo Icon